AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encyclopédie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Grim Reaper ✝

The Grim Reaper


▌Crédits avatar : Shuushuu
▌Messages : 87
▌Humeur : Langue
▌Adaptation à l'hostilité : 96

MessageSujet: Encyclopédie   17/8/2010, 17:47


Nous présentons ici le monde d'Anarchy Fantasy le plus en détails possible.
Vous pourrez y apprendre diverses choses nécessaires à la compréhension de notre univers...


Bonne lecture !



Sommaire:



Dernière édition par Fordonia le 24/9/2010, 05:51, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Grim Reaper ✝

The Grim Reaper


▌Crédits avatar : Shuushuu
▌Messages : 87
▌Humeur : Langue
▌Adaptation à l'hostilité : 96

MessageSujet: Re: Encyclopédie   19/8/2010, 04:22

Depuis ces 100 et quelques dernières années, l’espèce humaine a énormément changé, autant physiquement que mentalement. Nous pouvons ainsi diviser la population en deux parties, plus que jamais éloignées l’une de l’autre ; d’un côté, les « fashion victims », des consommateurs purs et durs, qui ne vivent au jour le jour que par l’argent, pour l’argent, et pour consommer, toujours plus consommer, ainsi que le sexe, dont le marché a une place prépondérante depuis plus de 50 ans, la drogue, l’alcool… Ces gens n’ont pas une espérance de vie très développée (que ce soit à cause d'overdoses en tout genres, d'accidents etc.), mais ils n’en sont pas moins nombreux ; d’un autre côté, nous trouvons les « intellectuels », qui essayent désespérément de faire bouger les choses, mais qui, à leur grand damne, n’y parviennent pas. En bref, nous vivons alors dans une société hautement inégale. Pour ce qui est de l’apparence physique, il n’y a aucune différence notable entre les deux « parties », ce qui rend les choses encore plus difficiles dans leurs rapports.
Mais la radioactivité a remédié à cela, et change le physique de tous les êtres humains, des plus vaniteux aux plus pauvres.



#_Carte d'identité :

    -Noms: les mêmes qu’il y a 100 ans en arrière.

    -Morphologie: les femmes sont généralement minces, hanches peu marquées, poitrines majoritairement refaites et imposantes ; les hommes ont des morphologies plutôt variables mais ils ne lésinent pas pour autant sur les opérations esthétiques devenues monnaie courante.

    -Couleur(s) de peau: elles n’ont pas changé.

    -Couleurs de cheveux: teintes naturelles mais cheveux colorés pour la majorité des individus ; des couleurs comme le rouge, bleu etc. se retrouvent parfois sur certains individus mais ce ne sont pas des couleurs naturelles bien entendu (sauf dans le cadre de mutations).

    -Couleurs d'yeux: le bleu et le marron sont majoritaires, parfois verts ou châtaigne.

    -Types de vêtements: absolument toutes les modes sont possibles, même si les vêtements très légers sont les plus portés.

    -Aptitudes spéciales: depuis l’explosion des bombes nucléaires, nous observons « l’apparition » de « pouvoirs » psychiques, comme la télépathie, la communication avec les morts, la télékinésie… Ils ne sont jamais « élémentaires » ou en rapport direct avec la matière.

    -Mode de vie: souvent dans des immeubles démesurés et surpeuplés, rarement dans des maisons isolées. Nous trouvions cependant beaucoup de clochards airant dans les rues.

    -Métiers/Spécialités: toujours plus !


Dernière édition par Fordonia le 24/9/2010, 05:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
co-Admin

co-Admin


▌Crédits avatar : Vablo
▌Messages : 16
▌Humeur : Heureux
▌Adaptation à l'hostilité : 4
▌Age : 413

MessageSujet: Re: Encyclopédie   20/8/2010, 01:02

D’allure humaine, les Néphéràn en avaient toutes les caractéristiques. Rien n’aurait pu les différencier de ces individus, si ce ne sont leurs teintes de cheveux tout à fait inédites – roses, bleues, carmines, ivoires, étaient encore les plus communes –, ainsi que leur soif de savoir. D’ailleurs, c’est ainsi, grâce à ce besoin de se différencier des autres, qu’ils devinrent ce qu’ils sont aujourd’hui…
L’humanité et la banalité n’avaient jamais suffis à ces êtres, toujours à la recherche d’une supériorité quelconque. Leur première découverte, la maîtrise des énergies terrestres, les avaient comblés. Ils s’étaient acharnés à tenter de gagner ce qu’ils considéraient comme l’ultime perfection dans ce domaine. Leurs dons s’étaient sans cesse accrus, leurs dogmes de réussite avaient progressé.
Bientôt, les plus doués d’entre eux furent capables de développer deux ailes d’énergie, s’élançant de leurs omoplates pour jaillir tel un ruisseau éthéré, scintillant. S’apparentant autant que possédant des vertus semblables à de véritables ailes, elles leur permirent d’arpenter le ciel et d’y établir leur règne, leur empire, à la manière d’une authentique peuplade.
Au cœur de leurs immenses et prodigieuses cités aériennes, recluses parmi les nuages cotonneux, ils restaient pourtant insatisfaits, par trop oisifs. Alors, ils édifièrent des laboratoires pour se hasarder à d’étranges expériences.
Lorsqu’ils débutèrent leurs énigmatiques travaux, la génétique les fascina autant qu’elle les surprit de par sa complexité. Telle est la raison pour laquelle ils firent d’elle leur défi, leur source de questionnements… et qu’ils se heurtèrent à leur première complexité.
En effet, un problème les agaçait ; on ne pouvait les qualifier ni d’ethnie, ni de quoi que ce soit d’autre, si ce n’est une communauté secrète des plus soudées. Les couples se formant avaient beau enfanter, toujours aux âmes juvéniles n’étaient offertes que de moindre façon, les facultés de leurs parents. Or, sans cela, jamais leur race ne pourrait en devenir une à part entière, n’apportant que des caractéristiques diminuées, d’années en d’années !
Cependant, une poignée de savants besognèrent sans relâche, ayant en tête l’idée que s’ils comprenaient et domptaient la bio-génétique, une solution se dessinerait.
Un soir, ils triomphèrent. Désormais, une opération suffirait, à la naissance de chaque enfant, pour intensifier les dons transmis par les géniteurs. Assurément serait-elle osée, le trépas du patient pouvant être occasionné.
Les siècles se consumèrent, emportant avec eux les cendres des expériences primales Néphéràn, dévoilant une civilisation étendue, d’apparence euphorique. Nonobstant, outre les visages souriant, un poison sévissait pour des causes soi-disant bénéfiques. La population environnante ne savait rien de ces singulières expérimentations, baignant dans l’ignorance. En vérité, la descendance de ces laborantins, qui, jadis, avait gagné le statut de peuple aux Néphéràn, s’était essayée à un approfondissement de la génétique. Pour se faire, ils avaient besoin de moult cobayes. Mais qui donc accorderait son accord, craignant le résultat autant que de mourir ? Les chirurgies effectuées aux enfants naissants pour accéder au rang idoine, s’étaient perfectionnées, au fil du temps. Cela, les inventeurs se gardèrent bien de le préciser. Discrètement, il n’était jamais rare qu’ils infiltrent des gênes étrangers aux nouveau-nés, parfois enlevant le bébé si le succès était trop intéressant, garanti, ou compromis, prétextant sa mort. Les risques étaient présents plus que jamais…
Une légende raconte même qu’à force de cacher sur la terre ferme de Kerid les sujets « ratés », une nouvelle espèce se métamorphosant en loup à chaque Pleine Lune, et craignant les rayonnements des Lunes rousses, naquit et prospéra.

C’est dans cette obsession de la génétique et dans ce contexte, que le peuple Néphérà envahit la Terre, trouvant là un moyen de tester ses connaissances à vaste échelle au cœur d’un monde chaotique… Trouvant aussi là une distraction amusante et l'occasion de modeler la planète selon leurs désirs, asservissant les humains au gré de leurs envies changeantes.

Petite précision : Néphéràn ainsi que l'espèce qui en découle, est un terme entièrement inventé par Dark Angel ; merci de ne pas s'en servir à des causes personnelles ! C'est aussi la contraction de Néphosie (dévié par la suite en "Néphélie", et qui signifie "nuage", en grec) et de Ftérá, portant la signification de "plume", toujours en grec. Son singulier est Néphérà ; le pluriel : Néphéràn.



#_Carte d'identité :

    -Noms: syllabes douces. Les prénoms sont souvent porteurs de significations en rapport avec la psychologie de la personne (d’où l’emploi suggéré de termes grecs, celtiques, japonais…), quoique cela ne soit pas obligatoire ; les noms autant féminins que masculins se terminent souvent en « à », « i », « é » ou « è ».

    -Morphologie: fine, membres déliés, attaches délicates, courbes peu marquées ; les hommes sont plutôt de type androgyne, de manière plus ou moins soulignée.

    -Couleur(s) de peau: souvent diaphane et pâle ; les Néphéràn peuvent cependant avoir un teint bronzé, quoique de manière naturelle, jamais dans l’excès.

    -Couleurs de cheveux: depuis les étranges expériences génétiques, toutes les nuances sont permises ou presque, à condition d’être unies et non pas clairsemées de mèches. Les teintes les plus communes restent tout de même idoines à celles des humains.

    -Couleurs d'yeux: le gris bleuté ou ambré, ainsi que le vert, dominent. Le bleu est plus rare, le brun pratiquement jamais exhibé. Quelques curiosités roses ou violettes surviennent à l'occasion.

    -Types de vêtements: fantaisistes, aucune mode particulière ne règne. Néanmoins, les femmes portent souvent des robes, ou bien des jupes agrémentées de bustiers ou hauts plus amples, parfois des pantalons. Les hommes se vêtent selon leurs envies, rien n’est inhibé.

    -Aptitudes spéciales: la maîtrise énergétique est le don fondamental de tout Néphéràn. Il s’applique aussi bien aux plantes qu’aux formes quelconques de vies. Des lois contre le fait de puiser dans les vitalités d’autrui courent et régissent cependant leur société - quoi qu'il arrive qu'elles ne soient pas respectées... D’autres dons aléatoires peuvent survenir. Autrement, tous les Néphéràn possèdes des aptitudes agissant sur leur environnement, les animaux, et sont très doués dans le domaine scientifique.

    -Mode de vie: dans d’immenses cités aériennes, aux architectures fantastiques. La solitude est peu appréciée. Seules quelques lois les gouvernent, il n'existe ni roi ni président pour régner sur leur peuple.

    -Métiers/Spécialités: ce qui est en rapport avec les sciences. Beaucoup se spécialisent dans la génétique ou la biologie.


Dernière édition par Dark Angel le 24/9/2010, 19:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
co-Admin

co-Admin


▌Crédits avatar : Vablo
▌Messages : 16
▌Humeur : Heureux
▌Adaptation à l'hostilité : 4
▌Age : 413

MessageSujet: Re: Encyclopédie   21/8/2010, 04:50

Tandis qu’ils s’amusaient gaiement dans leurs laboratoires, échangeant des gênes improbables dans de malheureux corps comme ils composeraient un ravissant bouquet fleuri, les Néphéràn furent à la base de maintes races étranges. Détestant s’encombrer de « choses inutiles », ces prodiges de la bio-génétique acquirent bien vite une détestable habitude. Cette dernière consistait à se débarrasser des sujets « défectueux » ne tournant pas selon leurs désirs, à la fin des expériences. Ainsi, ils les délaissaient au cœur des plus impénétrables sylves Keridiennes, conférant à celles-ci une réputation encore plus douteuse qu’elle ne l’était déjà. Laissées à leur volonté et à leurs soins personnels, on ne su jamais ce qu’il advint de ces « avancées scientifiques », ces créatures parfois ni humaines ni animales. Se développèrent-elles en de véritables espèces, dissimulées par les foliations entremêlées des forêts ? Complotèrent-elles impitoyablement contre la folie créatrice de leurs inventeurs ? Ou se moururent-elles sans espoir d’une fin meilleure ?
Peut-être se sont-elles mêlées aux populations locales, apportant leurs dons singuliers, leurs caractéristiques étranges à leur descendance.

Êtres fantastiques aux prunelles fendues, aux facultés de métamorphoses dépassant l’entendement ; consciences humaines établies dans des corps bestiaux… Leurs dons demeurent en rapport avec le physique, les mutations spontanées... Il en subsiste bien d’autres ; et mêmes les archives Néphéràn, classées secret international, ne sauraient recenser les diverses mutations et races, (parfois reposant sur la vie d’un unique spécimen !), ayant existé, existant ou qui existeront un jour.
Laissez jaillir votre imagination sur les terres de l’impossible !… (Du moment que votre théorie reste un minimum plausible, tout de même, et cadre avec le contexte.)


#_Carte d'identité :

    -Noms: tout à fait disparates, avec des influences Néphéràn, la plupart de ces malheureuses créatures étant issues à la base de cette race.

    -Morphologie: ceux ayant conservé forme humaine sont certainement à l’image des Néphéràn. Quoique, suite à leurs modifications génétiques, l’on peut s’attendre à tout !...

    -Couleur(s) de peau: diaphane, bronzée, brune… Qui sait, peut-être des peaux pourpres ou argentées existent-elles ?

    -Couleurs de cheveux: l’évolution naturelle aura paré ces êtres de nuances de chevelures s’accordant aux coloris de la nature, logiquement. D’autres nuances cependant doivent prospérer…

    -Couleurs d'yeux: ne sachant avec exactitude, nous pouvons tout admettre.

    -Types de vêtements: légers, réalisés grâce à des matériaux débusqués dans la nature ; l’on ne doit pas s’attendre à trouver des individus portant des toilettes de haute couture.

    -Aptitudes spéciales: leurs aptitudes sont basées sur les métamorphoses, les changements physiques... Leurs dons sont rarement en rapport avec le psychisme, voir jamais.

    -Mode de vie: dans les forêts, dans de petites villes cachées du reste de Kerid, peut-être.

    -Métiers/Spécialités: l’on ne peut deviner cela, chaque race possédant ses propres caractéristiques plus ou moins proches les unes des autres.


Dernière édition par Dark Angel le 24/9/2010, 18:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Grim Reaper ✝

The Grim Reaper


▌Crédits avatar : Shuushuu
▌Messages : 87
▌Humeur : Langue
▌Adaptation à l'hostilité : 96

MessageSujet: Re: Encyclopédie   21/8/2010, 04:57



    Nous sommes en 2102, et nos animaux et plantes ont largement évolué. Prenons d'abord en compte le fait que, à cause du réchauffement climatique et de la pollution, ainsi que de la déforestation et de la disparition presque totale de la nature, plus des trois quarts des espèces, aussi bien animales que végétales, ont disparu. De plus, depuis les 3 dernières années, suite à l'arrivée de peuples et de créatures étranges -qui, rappelons-le, sont venues par une porte temporelle ouverte par les Néphéràn- , les humains ont déclenché les bombes nucléaires, a fait évoluer chaque être de manière incontrôlée. Nous nous retrouvons donc avec des créatures tout à fait étranges et apparemment inconnues, alors qu'elles ne sont qu'une "évolution" accélérée des choses d'autrefois. Le code trois est "φαντασία". Ne mettons pas non plus de côté les croisements loufoques qui s'effectuent entre les espèces Kéridiennes et celles Terrestres ! Nous observons des membres supplémentaires, des yeux fendus, des proportions plus ou moins démesurées, un œil au milieu du front, des organes spéciaux qui se développent, ou des ailes plus rarement. En bref, tout est possible, même chez les végétaux et les minéraux, dont une forme de vie parallèle a été décelée il y a peu.
    La contrepartie de cela est que l’équilibre alimentaire naturel en est complètement chamboulé. Certains animaux herbivores par le passé se mettent à devenir omnivores, ou, pire, carnivores, et inversement.
    Et cela ne fait que commencer…


Dernière édition par Fordonia le 24/9/2010, 06:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
co-Admin

co-Admin


▌Crédits avatar : Vablo
▌Messages : 16
▌Humeur : Heureux
▌Adaptation à l'hostilité : 4
▌Age : 413

MessageSujet: Re: Encyclopédie   21/8/2010, 16:56


    Autant la flore que la faune Kéridiennes ne disposent que de peu de choses communes à la Terre. En effet, celles-ci évoluant dans une atmosphère magique, il n’est pas rare qu’un végétal possède des propriétés ésotériques mêlées à des caractéristiques médicinales ; et un animal, des dons fantastiques, des manières ou pensées quasi-humaines (les Néphéràn auraient-ils influé ceci ?...).
    Les dragons sont monnaie courante, presque aussi banals que les chiens arpentant les rues, sur notre Terre. Il en subsiste diverses races ; les plus grands avoisinent les 3 mètres de hauteur et demeurent de redoutables prédateurs. Ceux de taille plus modeste sont d’un rang plus sociable ; on dit qu’ils peuvent devenir des animaux de compagnie modèles ! Cependant, les novices feraient mieux de ne pas se risquer à un quelconque élevage draconique, principalement s’ils craignent les gerbes de flammes importunes et les incendies…
    La plupart des bêtes conservent un air vague des espèces de notre monde. Nonobstant, n’omettons pas le principal. Sans ajouter à ces dernières les créatures disparates de moult bestiaires fantastiques et dits « paranormaux », le tableau ne serait complet.
    Quant aux plantes, il n’est pas rare qu’elles dispensent leur énigmatique lueur phosphorescente, la nuit venue. Nombre de fleurs utilisent ce subterfuge afin d’enjôler leurs proies – de juteux insectes, quelque indolent rongeur – ou simplement afin de décourager les herbivores amateurs de corolles parées de couleurs vives. Leur artifice n’est pas infaillible, malheureusement…
    Ici, les graminées peuvent aussi être venimeuses – de leurs pétales ou foliations suinte un létal poison –, de moindres herbes détiennent un mode alimentaire carnassier. D’autres, bues en décoction dans certaines situations, offrent d’inimitables dons à ceux pouvant s’être hasardés à les absorber. Certes, ils ne sont que temporaires, mais bien efficaces dans maintes situations.
    A retenir comme utile précision : tout breuvage dit médicinal ou végétaux thaumaturges, abusés, empirent les symptômes ou conduisent à un trépas inévitable. A tout aventurier ou curieux, ce conseil devrait profiter…


Dernière édition par Dark Angel le 22/8/2010, 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
co-Admin

co-Admin


▌Crédits avatar : Vablo
▌Messages : 16
▌Humeur : Heureux
▌Adaptation à l'hostilité : 4
▌Age : 413

MessageSujet: Re: Encyclopédie   21/8/2010, 16:57


    Différentes sortes de magies coexistent, parmi ces univers parallèles. Nous allons les renseigner ici afin qu’elles vous deviennent familières…

    - La magie élémentaire : basée sur les 4 éléments naturels (air, eau, terre, feu), c’est une des magies les plus variées ainsi que les plus puissantes, lorsqu’elle est correctement enseignée et maîtrisée. Chaque être, selon sa race et sa sensibilité à la nature, est lié à un élément qui définira ses pouvoirs. Seuls les individus demeurant sur Kérid et ayant été accoutumés à l’atmosphère particulière de cette planète, si entachée de sorcellerie, sont en possession de tels dons. A savoir : la volonté et le désir de progresser aident grandement dans l’élévation et le contrôle de son élément, et donc, de ses sortilèges. La méditation est la clé d’une emprise correcte, car les incantations ne seront d’aucune aide. Tout est dans l’esprit…
    - Dons épars développés suite aux explosions nucléaires : on ne sait avec exactitude par quel processus sont nés ces étranges pouvoirs, conférés à des gens presque du jour au lendemain, et en constant développement. Cependant, maintes personnes se doivent d’exister avec, que cela leur déplaise ou non, le principe est semblable aux mutations ; impossible de les annihiler une fois qu'elles sont apparues !
    Télépathie, télékinésie, divination, visions d’esprits et de morts, prescience, hallucinations dévoilant le passé oublié ou l’avenir par bribes… On ne sait si l’on peut véritablement les qualifier de magie quelconque, ces derniers agissant sur des principes certainement connus (cf. la physique), quoique cette voie ne soit nullement explorée. Leur utilisation diverge selon les entités, autant que le contrôle sur son don. Dans la plupart des cas, il faut ânonner, chercher, avant de trouver la façon idoine pour s'en servir.
    - Maîtrise énergétique Néphérà : comment les Néphéràn découvrirent-ils cette facette des facultés humaines, cela reste un mystère empli de mille étranges arcanes… Quoiqu’il en soit, toute personne est capable de développer ce don, pour peu qu’elle reçoive un enseignement Néphérà de qualité…
    Il consiste à contrôler et à manipuler beaucoup des énergies existantes (seulement les énergies vitales et celles en rapport avec l’élément de l’individu ; quant aux autres, cela leur est plus ardu. Heureusement d’ailleurs, auquel cas ils régiraient le monde entier…). Si bien qu’ils peuvent se nourrir des vitalités d’autrui. Nombre de lois sont prononcées contre ce fait, mais régulièrement, elles sont transgressées avec discrétion. Évidemment de lourds châtiments vont à l’encontre de ces actes, tels que la mort, dans les cas les plus graves, mais pour des fous comme il en naît quelque fois, cela n’est qu’une misérable intimidation n’ayant aucune prise sur eux.



Dernière édition par Dark Angel le 22/8/2010, 23:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Grim Reaper ✝

The Grim Reaper


▌Crédits avatar : Shuushuu
▌Messages : 87
▌Humeur : Langue
▌Adaptation à l'hostilité : 96

MessageSujet: Re: Encyclopédie   21/8/2010, 17:18


    Cela fait désormais pas mal de temps que cette 3ème Guerre Mondiale a été enclenchée. Au début, ce n'était pas tellement effrayant, mais aujourd'hui, on se croirait dans ces films de Science-Fiction du début du XXI° siècle...
    Tout est dévasté, le ciel est gris, parfois orangé, plus jamais bleu ; une odeur de mort règne partout, des cadavres autant humains que bestiaux, ou encore vestiges de technologies perdues jonchent les sols sales. Il y a encore des bâtiments debout, mais ils ne sont pas très fréquentables. De plus, des laboratoires ont été sauvegardés ou reconstruits, à des fins glauques pour la majeure partie ; occupés le plus souvent par des Néphéràn assoiffés de recherches, il n'est pas bon de s'attarder autour de ces bâtiments-là...
    Il est courant de voir des hélicoptères voler au dessus des vestiges d'anciennes villes, autrefois pullulantes de vie, traquant le moindre survivant (le plus souvent pour le tuer, ne nous voilons pas la face). Des patrouilles organisées par l'État, du moins c'est ce que tout le monde pense, rôdent dans ces mêmes vestiges, dans les mêmes buts apparents.


Dernière édition par Fordonia le 24/9/2010, 06:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Grim Reaper ✝

The Grim Reaper


▌Crédits avatar : Shuushuu
▌Messages : 87
▌Humeur : Langue
▌Adaptation à l'hostilité : 96

MessageSujet: Re: Encyclopédie   21/8/2010, 17:20


    Les technologies énormément évolué depuis ces 100 dernières années. L’électricité n’a fait qu’augmenter sa place dans la société, réduisant la population à y dépendre complètement. La médecine permet désormais des chirurgies presque sans limites. La 3D a fait sa place dans la société ; il n’est pas rare de voir des publicités en 3 dimensions qui viennent vous mettre leurs produits alléchants sous le nez, vous obligeant ainsi à aller sur le champ acheter le produit ! Les supermarchés et galeries ont prit des proportions effrayantes, proposant des milliers de magasins, et je ne sais combien de produits dans chacune d’elles. La biotechnologie a cependant énormément évolué, et les énergies renouvelables ont frayé leur chemin dans les consciences, même si peu de gens les utilisent, et qu'elles ne sont pas vraiment utiles...
    Un nombre incalculable de nouveaux appareils technologiques ont vu le jour, facilitant la vie de tous les habitants ; les robots sont désormais monnaie courante, assistant presque tous les Humains, même les plus pauvres.


Dernière édition par Fordonia le 24/9/2010, 06:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Grim Reaper ✝

The Grim Reaper


▌Crédits avatar : Shuushuu
▌Messages : 87
▌Humeur : Langue
▌Adaptation à l'hostilité : 96

MessageSujet: Re: Encyclopédie   24/9/2010, 05:49




    Après l’explosion des bombes nucléaires, non seulement une grande partie de la planète a été rasée, réduisant les villes en poussière et vestiges isolés, mais en plus la radioactivité a grandement modifié toutes les formes de vies, les humains compris. La deuxième partie du code trois est "αναρχία". Dans les bunkers, certaines personnes se voyaient muter sans s'y attendre, leur évolution physique ou psychique s'accentuant inévitablement lors de la réouverture de ces asiles incertains ; même si cela fait 3 ans que les bombes ont explosé, leur effet est toujours d’actualité, et s’intensifie même. Il arrive que certaines espèces fragiles disparaissent carrément, ne supportant pas les ondes radioactives. Mais généralement, ces dernières apportent des aptitudes très spéciales et évolutions physiques bien étranges...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encyclopédie   Aujourd'hui à 22:03

Revenir en haut Aller en bas
 

Encyclopédie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anarchy Fantasy :: Administration :: #_Règlement & cie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit